Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 13:00

 

Fèz

 

              Fès el Bali est le plus vieux quartier de Fès fondé en 809 par les Idrissides. Il renferme quelques-uns des plus beaux édifices du Maroc dont les deux monuments édifiés au IX siècle que sont la mosquée des Andalous et la mosquée Quaraouiyine. L'immense médina a gardé ses structures médiévales et mesure 300 hectares.

              La médina de Fès el Bali est entièrement sans voitures. Elle comprend environ 10.000 rues, en général très étroites (de 1 mètre de large, souvent moins, à quelques mètres tout au plus), et elles sont, pour des raisons pratiques, sans voitures et parfois même sans motos du fait des escaliers assez fréquents. La pratique du vélo y est peu aisée pour les mêmes raisons. Le transport lourd se fait a dos d'âne.

              Avec 156.000 habitants en 2002, la médina de Fès el Bali détient une densité de population très élevée d'environ 55.000 habitants/km².

              Il s’agit sans doute de la plus grande zone contiguë sans voitures dans le monde d’aujourd’hui. En comparaison, même Venise n’abrite que 55.000 habitants.

              Tout autour, les commerçants se sont regroupés par spécialité. Chaque souk réunit ceux qui vendent un seul type de produits : Souk des Chrabliyines (babouches), Souk el Henna (henné, une plante utilisé pour teindre), Souk Chemaïnes (cierges), Souk el Attarine (épices).

 


              Les artisans sont eux aussi regroupés par quartier et par corporation : teinturiers, dinandiers d'objet d'art (sur la Place Seffarine où se trouve l'entrée de la bibliothèque de la Karaouiyine), tanneurs, tisserands, menuisiers (sur la Place Nejjarine avec sa célèbre fontaine ornée de zelliges (carrelage) et son fondouk (entrepôt) récemment restauré et transformé en musée du bois.

 

Le coin des artisans du cuivre Une madrassa (École coranique)
Un Forgeron Boucherie de Chameau

 

              Le quartier des tanneurs à Fès, ou Chouara regorge de boutiques proposant des articles en cuir, le plus souvent de très bonne qualité.Situé au coeur de la médina de Fès el bali, le long de l'oued ( rivière ) Fès qui est canalisé. Le traitement des peaux nécessite beaucoup d'eau.

 

 

              Les bassins de tannage et de colorations des peaux sont serrés les uns aux autres. Les tanneries sont établies ici depuis le moyen âge. C'est un des endroits les plus spectaculaires de la médina. On m'assure que les teintures sont naturel et qu'il n'y a aucun danger pour les teinturiers sauf les bacs blancs, au fond qui contiennent de la chaux, on doit utiliser des bottes et des gants pour y travailler. Les peaux doivent être brassé et retourné tous les jours.

              Les murs autour des bassins s'écroulent et menace de s'effondrer. Heureusement, l'UNESCO a décidé d'investir des millions pour palier à ce problème et réparer les structures. Les tanneries seront fermées 3 à 4 mois pour effectuer les travaux. Durant ce temps, tous les artisans des tanneries seront dédommagé. Car l'UNESCO veut prévenir une fuite des artisans qui face au chômage, désirerais changer de métier. Pas question de les laisser s'échappr.

 

 

              Si vous désirez des babouches de qualité, c'est ici que vous les trouverez, également des sacs, ceintures, vestes et blousons. Néanmoins pour des cuirs excellents et très fins et bien travaillés, il faut y mettre le prix mais ils sont uniques.

 

Publié par Guy Boilard Guy Boilard - dans Afrique
commenter cet article

commentaires

Rechercher

La Mission du Blog

                

Mission du blog

              

             La mission du blog est d’informer notre famille et nos amis de nos mouvements et de les rassurer au sujet de notre santé.

 

             Où nous sommes maintenant, où nous serons demain, où nous pensons être la semaine prochaine et nos projets pour le mois suivant. Quand serons nous de retour ? ( date et location).

 

              Ce que nous faisons aujourd’hui et ce que nous ferons demain. Tous les détails pertinents de notre location et de nos activités.

 

              Mais avec le temps, la mission se métamorphose. Ce blog devient une illustration de notre retraite, un scrapbook (voir Wikipedia) de nos voyages pour mes vieux jours. Ainsi, je pourrais revivre ces aventures en tout comfort.