Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 15:24

  

En Route Vers Masaï Mara

  

              Départ tôt ce matin immédiatement après le déjeuner de l'hôtel. Martin semble frais et dispos. La première surprise, nous sommes seul dans ce minibus à sept places. Je demande à Martin si on doit ramasser d'autres clients. La réponse est négative. Nous sommes les seul passagers pour ce safari. Ce sera un tour privé.

              Notre destination est Keekorok, une petite communauté située dans le comté de Narok près de la Tanzanie, juste à l'entrée de la réserve nationale du Masaï Mara.

              On doit faire deux heures de route sur la nationale qui traverse le pays d'Est en Ouest. Cette route est pleine de camions poids lourd qui se rendent aux pays voisins, une procession interminable, très peu d'auto. L'Éthiopie, l'Ouganda, le Soudan Sud et le Congo n'ont pas accès à la mer et doivent payer une lourde taxe au Kenya pour transporter ces marchandises depuis le port de mer de Mombassa. La circulation est lente sur cette route à deux voie. Et cette situation a créé des centres d'achat d'autoroute qui sont utilisés abondamment par les camionneurs.

 

 

 

              Puis on quitte cette route nationale pour un route secondaire qui se dirige vers le grand rift africain. Un paysage des plus intéressants. Cette prise de vue semblerait prise du sommet d'une montagne, rien n'est plus faux. On a conduit sur terrain plat quelques heures puis, d'un coup sec, un trou gigantesque, le grand rift africain.

 

 

            Puis, après deux heures, on quitte cette route pavée et on s'engage résolument sur une route de campagne, une méchante route de terre. On fait deux autres heures de route dans la brousse, un chemin de terre cahoteux et poussiéreux, on traversent des ruisseaux qui me semblent infranchissable.

              Je me demande bien quel genre d'endroit ou l'on va. Sérieusement, s'il n'y a pas de route, il n'y a pas de livraison pour les restaurants et hôtels. Je suis inquiet, comment vont-il faire la livraison de ma bière? Pas d'automobiles, pas de motos, pas de camions, seulement des véhicules tout terrain. Les routes sont tellement mauvaise que l'on doit emprunter des chemins privés à péages. Semblerait que les Masaïs sont très opportunistes. Le pire, c'est la poussière que l'on mange continuellement. Et Martin est très bon conducteur mais il ne ressent pas le besoin de ralentir dans cette route impraticable. C'est la deuxième surprise.

 

 

 

 

 

Publié par Guy Boilard Guy Boilard - dans Afrique
commenter cet article

commentaires

Rechercher

La Mission du Blog

                

Mission du blog

              

             La mission du blog est d’informer notre famille et nos amis de nos mouvements et de les rassurer au sujet de notre santé.

 

             Où nous sommes maintenant, où nous serons demain, où nous pensons être la semaine prochaine et nos projets pour le mois suivant. Quand serons nous de retour ? ( date et location).

 

              Ce que nous faisons aujourd’hui et ce que nous ferons demain. Tous les détails pertinents de notre location et de nos activités.

 

              Mais avec le temps, la mission se métamorphose. Ce blog devient une illustration de notre retraite, un scrapbook (voir Wikipedia) de nos voyages pour mes vieux jours. Ainsi, je pourrais revivre ces aventures en tout comfort.