Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 08:48

                

El Caminito

                

            Le Caminito est une "rue musée", probablement l’une des plus célèbres de Buenos Aires et indéniablement la plus colorée de la capitale argentine. C’est également une des rues la plus visitée par les touristes pour son intérêt culturel et historique. Elle est située en plein cœur du quartier de La Boca dans une zone connue des Porteños sous le nom de Vuelta de Rocha, au bord du fleuve Riachuelo.

29-nov-2013-ab--2--copie-1.jpg            À 400 mètres, on trouve le célèbre stade de foot de Boca Juniors, ''La Bombonera'', ( la bonbonnière). Le domicile de l'équipe argentine du ''CA Boca Juniors'', l'une des équipes les plus titrées en Argentine et dans le monde. Le stade du joueur légendaire Diego Maradona. Le Boca Junior est l'un des meilleur club de soccer du mode avec plus de 50 titres officiel incluant Copa Argentina et FIFA world cup. Mais le quartier n'en demeure pas moins l'un de plus problématique de Buenos Aires.

 

27-nov-2013-035j.JPG

            Dès la moitié du XIXème siècle c'est l'apogée du port de ''La Boca'' ou les ouvriers essentiellement provenant d'Italie travaillait comme docker ou dans les très nombreuses entreprises installées dans le quartier. Le nouveau port de Puerto Madero s'étant développé, celui de la Boca perd de son importance, de plus les entreprises commencent a déménager pour aller s'installer en banlieue sud. En 1928, le Caminito est abandonné. Tout le quartier de la Boca vit alors une decadence. Envahit par les herbes folles, le Caminito se convertit rapidement en décharge a ciel ouvert ou chacun vient déverser ses ordures. 

27 nov 2013-036              En 1959, la rue fut nettoyée et décorée par différentes sculptures et les murs furent peints par plusieurs artistes. La ville de Buenos Aires a voulu que ça devienne un musée à ciel ouvert où de nombreux artistes contemporains, du quartier ou non, exposent leurs œuvres sur une longueur d’à peine plus d’un cuadra (100 mètres). Des œuvres (peintures, mosaïques, sculptures) qui ont pour principal objectif de refléter les différents aspects de la vie au sein de Buenos Aires. Les artistes présents se transforment ainsi, devant des passants provenant du monde entier, en véritables ambassadeurs de la ville. 

27 nov 2013-037            La rue a pris beaucoup d'importance depuis la crise économique de 2001-2002, il est vrai que les touristes veulent au moins passer, lors de leur séjour à Buenos Aires, quelques heures à la Boca et donc passer par cet étrange feria.

              Mais il faut se méfier aujourd’hui de cet apparence faux vieux qui est bien plus due aux travaux entrepris par la municipalité lors des dix dernières années qu’à un véritable souci d’authenticité du siècle passé. Les maisons sont certes colorées par de multiples tons criards et agressifs aux yeux, mais il y a une vingtaine d’années ce n'était pas le cas. A vouloir faire plus vrai que le vrai, on a aujourd’hui plus l'impression de se retrouver à Disney que dans un endroit authentique. Il faut passer outre, il faut le savoir, on accepte ou non, il faut plonger quelques heures dans ce monde ou tout est beau, joyeux, et photogénique comme dans un parc d’attraction, même si nous sommes en cent lieux d’imaginer ce qu’était la Boca et ce qu’elle est encore aujourd’hui.

27 nov 2013-038              Les maisons sont devenus des boutiques, où cendriers, bouteilles, plastiques, peaux, chapeaux sont proposés aux touristes qui en raffolent, ajoutant même une frénésie à l’endroit festif. Nous sommes dans un certain paradoxe, la ville de Buenos Aires veut nous vendre le concept d’une rue qui se veut exclusivement authentique et symboliser la tradition d’une Boca ouvrière et industrielle, et nous nous retrouvons dans une trappe à touriste aux objets des plus douteux quant a leurs provenances, et hanté par des touristes descendants des autobus et surprotégé par une police voyante. Caminito se transformes finalement en un lieu où le vrai est caché avec du faux. Caminito, par recherche de profit, est devenu un banal piège à touriste.

            C'est à voir en sachant parfaitement que c’est une ambiance qui a été recréé (ou créé même de toute pièce).

 

commentaires

Rechercher

La Mission du Blog

                

Mission du blog

              

             La mission du blog est d’informer notre famille et nos amis de nos mouvements et de les rassurer au sujet de notre santé.

 

             Où nous sommes maintenant, où nous serons demain, où nous pensons être la semaine prochaine et nos projets pour le mois suivant. Quand serons nous de retour ? ( date et location).

 

              Ce que nous faisons aujourd’hui et ce que nous ferons demain. Tous les détails pertinents de notre location et de nos activités.

 

              Mais avec le temps, la mission se métamorphose. Ce blog devient une illustration de notre retraite, un scrapbook (voir Wikipedia) de nos voyages pour mes vieux jours. Ainsi, je pourrais revivre ces aventures en tout comfort.