Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 21:32

      

 Tió de Nadal

       

06 décembre 2012 (5)              Le Tió de Nadal est un élément de la mythologie catalane et une tradition de Noël très répandue en Catalogne.  À l'origine il s'agissait d'un morceau de tronc du foyer, et son cadeau était la chaleur qu'il apportait à la maison. De nos jours, c'est un tronc creux d'environ un pied de longueur, couché sur deux ou quatre petites jambes en bois, avec un grand sourire dessiné sur une extrémité et souvent un petit nez en bois, le tout étant surmonté d'une barretina miniature.06-decembre-2012--35-.JPG

             Commençant le jour de l'Immaculée conception (le 8 décembre), on donne au tió un peu à « manger » chaque nuit, le recouvrant ensuite avec un drap rouge pour qu'il n'ait pas froid. Le jour de Noël (ou la veille, selon la tradition familiale), on met le tió à moitié dans le foyer et on lui commande de « chier » (la partie de la tradition concernant le foyer n'est plus aussi répandue qu'autrefois parce que beaucoup de maisons modernes n'en ont plus). Ensuite, pour le faire chier (ce qui est bien le terme que l'on emploie, et non jamais « déféquer » ni rien de plus « propre »), on le bat avec des bâtons en chantant des chansons. Et c'est ce que font les enfants ici en chantant une chanson.

              Le tió ne donne pas de grands objets ; ceux-là sont apportés plus tard par les trois Rois mages. Il donne donc des objets de petite taille, généralement des bonbons, des noix et des fruits. Ce que le tió donne est un cadeau à partager entre tout le monde.

 

Caganer

 

06 décembre 2012 (4)

 

              Dans leur scène de la nativité, les catalans ont ajouté un personnage que l'on ne trouve dans aucune autre crèche de la planète. En plus de Marie, Joseph, Jésus, les bergers et tous les autres personnages traditionnels, les catalans ont un autre personnage pittoresque appelé Caganer. Ce petit personnage est souvent placé dans un coin à moitié caché. Il y a une bonne raison qui explique qu'il soit mis en arrière-plan. Le mot Caganer peut être en effet traduit littéralement en « Chieur », et c'est exactement ce que il est en train de faire : déféquer !

           L'origine exacte du Caganer s'est perdue dans la nuit des temps. Plus personne ne sait quand et où ce personnage est apparu pour la première fois. À l'origine, le Caganer était un paysan affublé du chapeau traditionnel catalan appelé la barretina. Les représentations de Caganers se trouvent facilement avant la périodes de Noël devant la cathédrale de Barcelone.

               On trouve maintenant, de plus en plus facilement, d'autres personnages dans la position du Caganer, tels que des moines, des diables, des célébrités politiques, les personnages célèbres et même des membres de la famille royale espagnole. Le Caganer n'est pas le seul personnage de la mythologie catalane que l'on peut trouver en train de se soulager. Il existe également le Tió Nadal que l'on retrouve souvent dans cette position. Un dicton populaire catalan lancé avant de passer à table « Menja bé, caga fort ! » (Mange bien et chie dur !) est par ailleurs suffisamment explicite.

  24 déc 2011 Madrid-4

 

commentaires

Rechercher

La Mission du Blog

                

Mission du blog

              

             La mission du blog est d’informer notre famille et nos amis de nos mouvements et de les rassurer au sujet de notre santé.

 

             Où nous sommes maintenant, où nous serons demain, où nous pensons être la semaine prochaine et nos projets pour le mois suivant. Quand serons nous de retour ? ( date et location).

 

              Ce que nous faisons aujourd’hui et ce que nous ferons demain. Tous les détails pertinents de notre location et de nos activités.

 

              Mais avec le temps, la mission se métamorphose. Ce blog devient une illustration de notre retraite, un scrapbook (voir Wikipedia) de nos voyages pour mes vieux jours. Ainsi, je pourrais revivre ces aventures en tout comfort.