Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 08:07

                

Cartoneros

                

            Les ''Cartoneros'' sont apparus en 2001 lors de la crise économique qui a mit au chomage des milliers d'Argentins. Le métier consiste à collecter le carton et le papier, produits des résidus urbains ensuite utilisés pour le recyclage, dans les rues des villes. Même si ces matériaux sont les plus recherchés, le terme s’est ensuite étendu au travail qui consiste à chercher dans les résidus n’importe quel objet qui peut se révéler utile ou avoir de la valeur, ils ramassent les bouteilles de vitre ou plastique, le métal. La personne qui réalise cette activité est dénommée cartonero, en espagnol. Il se différencie du travail de vidangeur, le cartonero est une entreprise individuelle non planifiée et non salariée, réalisée par des particuliers qui obtiennent ainsi de modestes rétributions de la vente du carton et autres matières recyclable.

11 dec 2013 0

11 dec 2013 1

           Cette activité est devenue très importante en Argentine, en particulier dans la ville de Buenos Aires et dans l’agglomération autour de Buenos Aires, dans la province du même nom, après l’aggravation de la crise économique et sociale depuis 1999 jusqu’à 2002. Son développement constitue une réponse aux problèmes du chômage et de la pauvreté extrême, qui ont touché de nombreux secteurs populaires. En 2002, on estimait à 40 000 le nombre de cartoneros à Buenos Aires mais aujourd'hui, on avance le chiffre de 6,000.Le cartoneo est souvent pratiqué par des familles entières (y compris les enfants), qui font parfois usage d’animaux de charge, comme les chevaux, pour rendre plus facile le transport lourd.

11 dec 2013 2 11-dec-2013-2-001s.JPG

            Le Mouvement des Travailleurs Exclus (MTU) est une organisation sociale, indépendante des partis politiques. Elle regroupe aujourd’hui plus de 2000 récupérateurs de la ville Buenos Aires.  Anciennement les récupérateurs avaient de mauvaises conditions de travail, ainsi transportés par des camions au milieu même de toute leur marchandise. Aujourd’hui ils connaissent une incitation au travail, portent des uniformes, et ont la possibilité de faire garder leurs enfants.

            Grâce à la lutte de la MTE et s'agissant d’un travail comme les autres ils ont aussi réussi à acquérir des droits sociaux comme une subvention et une contribution de l’état pour ces travaux municipaux; et ainsi la possibilité d’avoir une garantie sociale avec une cotisation de retraite.

            Les recycleurs de la MTE sont organisés en équipe d’environ 60 personnes. Chaque groupe s’occupe d’une zone de la ville, et chaque personne possède son propre matériel. Ils travaillent donc de manière individuelle et autonome, libre de revendre leur propre marchandise. Il faut tout de même savoir que ces hommes récupèrent 225 tonnes de matières recyclables par jour.

11 dec 2013-n 11 dec 2013-n-004

           D’un point de vue social, la problématique des cartoneros est extrêmement délicate. D’une part, beaucoup critiquent l’aspect "peu esthétique" des chariots, qui consistent en des empilements de poubelles, voire la tenue des cartoneros, qui contraste avec l’élégance des avenues et des bâtiments des beaux quartiers, une posture vraiment égoiste. D’autre part, les cartoneros sont souvent victimes de discrimination à cause de leur pauvreté. Ce phénomène est heureusement minoritaire et les cas de violence sont rares. Les cartoneros répondent toujours qu’ils ne cherchent qu’à travailler et gagner suffisamment d’argent pour avoir de quoi manger. Il n’y a souvent pas d’alternative pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’étudier. Être cartonero est une façon de s’en sortir dignement. Et ils sont largement accepté par la société.

11 dec 2013-n-005 11 dec 2013-n-006

            Si on observe bien les photos, on remarque que les cartoneros sont quand même bien chaussés. Et bien habillé. Il y a une certaine fierté. Ce ne sont pas des sans-abris.

 

commentaires

Rechercher

La Mission du Blog

                

Mission du blog

              

             La mission du blog est d’informer notre famille et nos amis de nos mouvements et de les rassurer au sujet de notre santé.

 

             Où nous sommes maintenant, où nous serons demain, où nous pensons être la semaine prochaine et nos projets pour le mois suivant. Quand serons nous de retour ? ( date et location).

 

              Ce que nous faisons aujourd’hui et ce que nous ferons demain. Tous les détails pertinents de notre location et de nos activités.

 

              Mais avec le temps, la mission se métamorphose. Ce blog devient une illustration de notre retraite, un scrapbook (voir Wikipedia) de nos voyages pour mes vieux jours. Ainsi, je pourrais revivre ces aventures en tout comfort.