Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 12:51

            

Le volcan Pericutin et San Juan Parangaricutiro

            

             En février 1943, près du village de San Juan Parangaricutiro selon la dénomination indienne Purépecha, dans la province centrale du Michoacán un modeste paysan qui labourait son champ, Dionisio Pulido, eut soudain un drôle de sensation. Il se passait quelque chose de pas normal au milieu de son champ.Le sol se mit à trembler, à se soulever et à projeter des jets de vapeurs. Le paysan tenta d'abord de recouvrir de terre ce trou dont jaillissait cette fumée malodorantes. Mais lorsque le phénomène s'amplifiât, il s'enfuit. Le 25 nov

            Neuf mois plus tard, une montagne de 460 mètres de haut ! L'histoire se propagea rapidement et les vulcanologues alertés redoutèrent le pire... qui finit bien par arriver. Le sommet du cône volcanique explosa violemment projetant des cendres à des kilomètres à la ronde.

            Une coulée de lave dévala les pentes du monstre pour se diriger directement vers le pauvre village de San Juan qui heureusement avait été évacué à temps par les autorités. La lave fluide et brûlante submergea toutes les demeures mais seule l'église résista à ses assauts. On parla alors d'un miracle... que l'on peut toujours aller contempler.

 

Le 25 novembre 2010, à Parzcuaro et Angahua 013

 

           On voit ici Simone dans cette lave si difficile à parcourir devant la tour de cette immense église. La tour à gauche n'était pas terminé à l'époque de l'éruption du volcan. Comme cette photo le prouve, il y a peu de touristes à cet endroit.Le 25 novembre 2010, à Parzcuaro et Angahua 012

           Les gens du pays continuent encore aujourd'hui à venir fleurir l'église et à vénérer les morts qui ont trouvé là désormais un sanctuaire éternel.

          Voici Bonifacio, notre guide qui nous a fait traverser la forêt et la coulé de lave pour visiter l'église San Juan Parangaricutiro, el viejo. Une marche de deux kilomètres en montagnes et un demi kilomètre sur une surface de lave particulièrement difficile.

Le 25 novembre 2010, à Parzcuaro et Angahua 020

        Ce jeune homme est un indien Purépecha qui vit à San Juan Parangaricutiro, el nuevo.

 

 

Publié par Guy Boilard - dans Mexique 2010
commenter cet article

commentaires

Rechercher

La Mission du Blog

                

Mission du blog

              

             La mission du blog est d’informer notre famille et nos amis de nos mouvements et de les rassurer au sujet de notre santé.

 

             Où nous sommes maintenant, où nous serons demain, où nous pensons être la semaine prochaine et nos projets pour le mois suivant. Quand serons nous de retour ? ( date et location).

 

              Ce que nous faisons aujourd’hui et ce que nous ferons demain. Tous les détails pertinents de notre location et de nos activités.

 

              Mais avec le temps, la mission se métamorphose. Ce blog devient une illustration de notre retraite, un scrapbook (voir Wikipedia) de nos voyages pour mes vieux jours. Ainsi, je pourrais revivre ces aventures en tout comfort.