Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 13:24

              

Les Activitées

            
              

05 avril 2014-copie-1

 

               Un des plus beaux trajet pour le patins à roues alignées. La plage, les belles femmes, le soleil et la brise de la mer. Aussi, un des plus difficile à compléter. Tout le long de la piste, les bars kioskes offrent le cocktail caipirinha pour la modique somme de $2.80.

 

05 avril 2014-001-copie-1 05-avril-2014-cai-001.JPG
05 avril 2014 caipirinha juh1 05 avril 2014-002

 

4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 08:04

              

Les Souvenirs05 avril 2014

            
               Dans la valise pour le retour, la cachaça, la boisson national du Brésil, à déguster plus tard, deux bouteilles.

               Aussi, la boisson la moins chèr au monde. En devise US, un demi litre de cachaça Caninha da Roça à $1.43. Ça bat la téquila du Mexique qui se vend à $23 us pour 5 litres. Moins chèr que ça, tu la distille toi-même. J'y ai gouté et c'est pas mauvais, pas mauvais du tout.

 

05 avril 2014-001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 06:00

              04 avril 2014

La Cachaça

             

               La cachaça est l'une des boissons les plus vendues au monde. La production nationale annuelle est estimée à 500 millions de litres. Elle s’apprécie nature ou sous forme de cocktail. Cette eau-de-vie obtenue par fermentation du jus de canne à sucre se divise en deux types : la blanche et la dorée. La blanche possède le goût pur de canne à sucre et est généralement stockée dans des cuves en acier inoxydable, et repose pendant quelques mois.  
               On appelle la dorée "Ouro", la cachaça est colorée par l'ajout d'extrait de bois ou de caramel à la cachaça blanche, lui donnant un goût sucré. Enfin, dans la catégorie purement foncée, on retrouve les cachaças âgées Premium et Extra-premium qui vieillissent d’1 à 12 ans en barils de bois du Brésil.
               Pour beaucoup de gens, la cachaça est une boisson forte, qui brûle la gorge qui ne sert qu’à faire la fameuse caïpirinha. Pourtant, même à l’état pur, elle peut être agréable. La bonne cachaça répand des arômes, a une couleur ou encore des saveurs particulières. J'en ramène quelques bouteilles. En passant, la cachaça Pirassununga 51 se classe au 7 iem rang pour la marque de boisson la plus vendu au monde derrière la vodka Smirnof et le rum Bacardie. Les autres produits parmit les dix premiers sont asiatiques. Le Fernet Branca vient en position 46, quand même surprenant.

 

 

04 avril 2014-001  

3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 08:04

              

Caipirinha

            
               La caiparinha est le cocktail national du Brésil. Il est à base de cachaça, de sucre de canne et de citron vert. Créé par les paysans (ou péquenauds, caipira en portugais) dont il tire l'origine de son nom, ce cocktail est très populaire et largement consommé dans les restaurants, bars et boîtes de nuit partout au Brésil. Alors, on est obligé, il faut y goûter.03 avril 2014 qdemain

               Il faut une mesure (= 4cl) de cachaça (alcool de canne à sucre brésilien), un citron vert (ou un demi suivant sa taille), une cuillère à soupe de sucre en poudre (de préférence du sucre de canne blanc) et de la glace pilée.

               Recette assez simple, coupez le citron vert en quatre et retirez-en la partie blanche centrale, responsable de l'amertume. Mettez le citron découpé dans un verre à whisky (large, plat et solide), puis le sucre en poudre. Écrasez le tout à l'aide d'un pilon afin d'extraire le jus du citron pour qu'il forme un sirop avec le sucre. Ajoutez ensuite la glace et la cachaça (selon la force que l'on souhaite donner au cocktail, la cachaça titre un peu moins que le rhum, vers 40 à 42°). Mélangez à la cuillère, et ajoutez les pailles.
               La caïpirinha parfaite est composée d’un équilibre entre le sucre, le citron vert et le cachaça. Ne laissez jamais une des saveurs ressortir plus que les autres. 

03 avrile 2014

               On le sert avec une paille coupée en deux, un morceau plus grand que l'autre. Si l'on veut boire moins d'alcool utiliser la grande (qui va au fond du verre et prend plus d'eau), ou, inversement, utiliser la petite pour boire plus l'alcool, qui sera en surface, car moins dense que l'eau. Perso, les pailles, sont trop fancy pour moi. Les pailles, c'est pour les femmes. Je ne les utilise pas. Je bois direct, bien meilleur goût.

 

2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 08:15

              

Le quartier Gai de la plage

             

02-avril-2014.JPG

1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 08:12

             

Le Rédempteur dans les nuages

              

01-avril-2014.JPG

 

29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 09:01

              

Moto Taxi

             

               La rue se rend presque à la moitié de la favella. Après, c'est trop à pic pour les véhicules. Il faut monter la rue jusqu'à la moitié de la favella et continuer en utilisant les escaliers et ç'est l'équivalent de monter au 25 iem étage et plus. À pieds. Ça, c'est raide. Imaginez que vous vivez au 25 iem étage et que vous devez monter et descendre les escaliers à chaque fois. C'est ça la vie de favella.
               Une des solutions à ce problème est la moto-taxi.

29 mars 2014


               Les gens se mettent en ligne et se font ramasser un par un, un à la fois.

269-mars-2014-10-mars-2014-025.JPG
               Le prix de la montée, à peu près $1.25 et la descente coûte $0.75. Casque de sécurité inclus. Au moins, on se rend à moitié chemin.

29 mars 2014-001 29 mars 2014-002 29 mars 2014-003 29 mars 2014-004

 

 

28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 10:29

              

Les Ouistitis

             

               Les ''Callithrix jacchus'' ou ''ouistiti atlantique'' ne se trouvent qu'au Brésil. Ils n'ont aucune agressivité et se laissent approcher assez facilement. Surtout lorsqu'ils ont faim et sentent la nouriture. On peut les flatter pendant qu'ils se nourrissent. Ils n'ont pas de manières, ils mangent la bouche ouverte et montrent à tous la nouriture qu'ils mastiquent. Ils en ont partout sur la figure et s'essuient le bec avec la main. 

               Mais ils sont nerveux, il regardent constamment à gauche et à droite. Ils craignent les prédateurs et surveillent constamment. Les principaux sont les oiseaux de proie et les petits félins. Près des humains, ils se relaxent un peu car ils semblent se sentir en sécurité de leurs prédateurs habituel.

 

28 mars 2014-003

28 mars 2014    28 mars 2014-001

28 mars 2014-002

 

 

 

27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 09:14

              

Le Corcovado

              

27 mars 2014 27 mars 2014-001

27 mars 2014-004               Un chemin de fer à crémaillère permet de grimper les 2,400 pieds du Corcovado qui mène à la statue du Christ Redempteur. Le Corcovado (bossu en portugais) est un pic de granite situé dans la foret de Tijuca, le plus grand parc urbain au monde (32 kilomètres m carré). Un chemin de fer à crémaillère est un type de remontée mécanique où des trains circulent sur une ligne de voie ferrée qui dispose en son centre d'un rail supplémentaire denté. Les locomotives utilisées sont équipées d'une ou plusieurs roues motrices dentées qui viennent s'engrener sur ce rail, permettant aux convois de conserver l'adhérence en pente et ainsi de gravir des pentes importantes. Car il faut que je le dise, c'est à pic, ça monte raide.27-mars-2014-005.JPG
               Vous avez remarquez, aujourd'hui, il pleut. Il n'en demeure pas moins que nous sommes nettement au dessus de tous les autres montagnes des alentours, En fait, nous sommes dans les nuages.

 

27 mars 2014-002  27 mars 2014-003

 

               Classé monument historique depuis 1973, le Christ du Corcovado est l'un des endroits touristiques les plus fréquentés de Rio avec 750 000 visiteurs par an.

Établie au cœur du parc national de la forêt de Tijuca, à une altitude de 710 mètres, la statue mesure 38 mètres de haut (dont 30 pour le Christ et 8 pour le piédestal.

               Ces dimensions font d'elle l'une des plus grandes statues du genre au monde. Seuls le Christ de la Concorde à Cochabamba en Bolivie et la statue du Christ Roi à Świebodzin (Pologne)  et le Christ de Vung Tàu (Vietnam) sont plus grands.

26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 09:01

              

Favella Moro de Babilônia et Chapéu Mangueira

             

               Ces communautés ont été créé vers la fin du 19th siècle lorsque l'armé bâtit le fort ''Duke de Caxias''. Les soldats bâtirent les premières chaumières. Plus tard ils furent joint par les travailleurs qui creusèrent le tunnel qui joint Copacabana à Rio de Janeiro et ceux qui bâtirent le tramways. Mais la population explosa lorsqu'ils furent joint par les travailleurs qui bâtirent les immeubles de Copacabana en 1930.

 

17-mars-2014-017.JPG               Le nom de Babilônia vient du fait que la favela ressemble aux jardins suspendus de l'ancienne Babilone. En même temps, la bière ''Babilônia'' était très populaire. Aujourd'hui, il y aurait 7,000 habitants et seulement 20% des logis ne bénéficient pas de l'eau courante te d'égouts. Mais ils ont une école, deux garderies et une douzaine de bar-bistrot et restaurants. Il y a aussi un poste de police car cette favela est pacifié.

17-mars-2014-008.JPG 17-mars-2014-019.JPG

 

               Dans le passé, la favela était contrôlé par les trafiquants de drogues qui imposaient leur loi par la force. Mais en 2009, la police occupèrent la favela sans tirer un seul coup de feu. La pacification fut imposé par la nouvelle police. L'Unité de Police Pacificatrice est une Police de proximité instituée dans des bidonvilles de la capitale de l'État, dans le but de désarticuler les groupes qui contrôlaient ces territoires sous forme d'états parallèles.

25 mars 2014-007 25 mars 2014-005 25 mars 2014-006

               Il y a beaucoup de travaux d'aménagement et d'amélioration comme le prouve ces photos, ces escaliers en bétons sont neufs. 

25 mars 2014-003 25 mars 2014-004 25 mars 2014-008

 

               Aujourd'hui, la population se développe en paix et organise la communauté en associations qui travaillent activement à résoudre les problèmes. L'immobilier est en hausse depuis la pacification. 35% depuis 2009. On y tourne des films, on y organise des tours pour les touristes. A la nouvelle an, les touristes admirent les feux d'artifice de la favela. Les résidents organisent des visites, des marchés d'artisanats etc...

               Et le ministère du tourisme en fait la promotion.''La favela souffre de grands préjugés à l'étranger mais surtout au Brésil. Si les gens y sont pauvres, ils n'y sont pas misérables pour autant, ni malheureux. Ils travaillent, ils étudient, ils se divertissent... Malgré les mauvaises images véhiculées par les médias, la favela n'est ni un Bidonville ni une zone de non droit. C'est plutôt un univers unique, dynamique, plein de vie et de chaleur humaine. L'atmosphère communautaire vous plonge dans l'ambiance d'un village en plein centre de la grande ville. La favela, c'est un art de vie purement brésilien qui diffère totalement des ambiances "classiques" de Copacabana ou Ipanema. La particularité de Rio est que les favelas existent dans tous les quartiers, y compris les plus riches, car celles-ci ont poussé sur les flancs des collines disséminées aux quatre coins de la ville.''

               

Rechercher

La Mission du Blog

                

Mission du blog

              

             La mission du blog est d’informer notre famille et nos amis de nos mouvements et de les rassurer au sujet de notre santé.

 

             Où nous sommes maintenant, où nous serons demain, où nous pensons être la semaine prochaine et nos projets pour le mois suivant. Quand serons nous de retour ? ( date et location).

 

              Ce que nous faisons aujourd’hui et ce que nous ferons demain. Tous les détails pertinents de notre location et de nos activités.

 

              Mais avec le temps, la mission se métamorphose. Ce blog devient une illustration de notre retraite, un scrapbook (voir Wikipedia) de nos voyages pour mes vieux jours. Ainsi, je pourrais revivre ces aventures en tout comfort.