Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 19:28

           

La Vie de Nuit

          

15--janvier-2011--Playa-del-Carmen--Judith-123-001-copie-1.JPG

 

15--janvier-2011--Playa-del-Carmen--Judith-123.JPG

 

Publié par Guy Boilard - dans Mexique 2011
commenter cet article
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 16:28

           

Métier de rue

           

            Il n'y a pas de sot métier et ce type gagne bien sa vie mais les heures sont longues. Il pose du matin jusqu'à tard le soir pour en faire un revenu décent.

2011-1 2356

            Et son emplacement est idéal, il est au centre de la cinquième avenue, une rue piétonne de plus de deux kilomètres très achalandées. 

            Les touristes y déambulent en foule entre deux rangées très serrées de boutiques et restaurants qui débordent dans les rues transversales.  

Le 3 janvier 2011, Playa del Carmen a

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            

Publié par Guy Boilard - dans Mexique 2011
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 11:37

           

Reductor de velocidad

           

           Je suis mystifié. On m'annonce que l'on va réduire ma vitesse incessamment. 

Le 14 novembre 2010, SanLuis Potosi 001

           Est-ce que la technologie est tellement avancée que l'on dispose d'appareil électronique qui vont réduire la vitesse de votre véhicule et vous forcer à respecter les limites de vitesse. 

          Suis curieux, si il y a du nouveau, je veux le savoir. 

            Et bien, je n'ai pas attendu longtemps pour découvrir ce qui caractérise la conduite automobile au Mexique. 

          Mon, Dieu que je suis innocent, évidement, le fameux speed bump ou en français, le dos d'âne. 

          Mon préféré est celui de droite, il est tellement à pic que dépassé 5 milles à l'heure, tous le contenu de l'auto est sens dessus dessous, passé 10 miles à l'heure,on s'envole en se mordant la langue et passé 15 milles à l'heure, on arrache la suspension, les roues avant, le silencieux et les amortisseurs. Plus vite encore, on capote. Ici, on les appelle ''topes'' et tout le monde les détestent. 

          A une reprises, on a due arrêter pour mettre de l'ordre dans le camion, car il sont quelques fois difficile à voir.   

Le 5 décembre 2010, Automobile 27 b Le 5 décembre 2010, Automobile 27 a

  

Publié par Guy Boilard - dans Mexique 2011
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 21:52

           

Chichen Itza

            

13 janvier 2010, Playa del Carmen

13 janvier 2010, Playa del Carmen-002

13 janvier 2010, Playa del Carmen-003

 

Publié par Guy Boilard - dans Mexique 2011
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 11:52

           

Judith au Mexique

             

Le 10 janvier 2011, Playa del Carmen, Judith 013

Le 10 janvier 2011, Playa del Carmen, Judith 034

Le 10 janvier 2010, Playa del Carmen, Simone 024

Le 10 janvier 2011, Playa del Carmen, Judith 076

Le 10 janvier 2010, Playa del Carmen, Simone 018

Le 10 janvier 2010, Playa del Carmen, Simone 010

2011-1 2336

2011-1 2340

 

 

 

Publié par Guy Boilard - dans Mexique 2011
commenter cet article
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 11:11

           

Service au volant

           

            ''Servicio al coche'', Voilà comment ça s'appelle. C'est un service au volant. On se stationne à l'intérieur. On peut rester dans l'auto si on veut. D'accord, la sélection est très limitée. On y trouve surtout des breuvages (alcoolisé évidement), tabac et goûter léger. La convénience vaut bien la modeste sélection. Remarquez l' ''entrada'' et la ''salida'', l'entrée et la sortie. 

Le 6 novembre 2010, Montery 018

 

Le 6 novembre 2010, Montery 020

 

Publié par Guy Boilard - dans Mexique 2011
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 11:00

           

Le Mezcal Artisanal

           

         Je me tape une visite dans une grande fabrique de mezcal. J'en ai envie depuis un bon bout de temps. Rien de trop beau, que le meilleur. Et dans la région du mezcal, je choisis les artisans qui reflètent le mieux cette tradition centenaire, des gens qui en ont fait la passion de leur vie. Ils vont me montrer toutes les étapes de la production de ce produit et mon hôte, Clémente, qui contrôle cette exploitation, est l'expert sans contre-dit. 

          La première étape consiste à creuser un grand trou. On y bâtit un feu puis on remplit avec des bûches et des ''piñas'', le coeur de l'agave. C'est ce que l'on fait ici, ces Mexicains alimentent un feu dans le trou derrière les coeurs d'agaves. Puis on va remplir avec toutes ces bûches et ces piñas, ces coeurs d'agaves qui sont récoltés après quelques 10 à 12 ans . On va cuire les piñas une cinquante d'heures. 

Le 17 décembre 2010, Vers San Cristobal de las casas 002

  

          L'étape suivante consiste à écraser les piñas cuites pour en faire une purée onctueuse et lisse. Clémente, qui à déjà rencontré des Québécois avant moi, m'a bien fait rire. Il m'a dit que cette étape s'appele ''piler les patates''. Ce qui résume assez bien l'opération en question. 

            L'étape suivante est une fermentation d'une vingtaine de jours dans ces grands bacs.

Le 17 décembre 2010, Vers San Cristobal de las casas 009

Le 17 décembre 2010, Vers San Cristobal de las casas 010

 

           L'étape finale, la plus critique est une double distillation pour obtenir le produit final. La première distillation se fait dans la première colonne et la deuxième, se fait dans la deuxième colonne de distillation, toujours. On laisse mûrir en baril de chêne quelques mois.

 

Le 17 décembre 2010, Vers San Cristobal de las casas 014 

          La visite finie, je suis à la boutique de Clémente, mon guide personnel, un véritable affectionado. Il en parle avec gusto et je crois qu'il est encore plus excité que moi. On goûte, on en discute, on est copain comme cochon. Trou de cul qu'on s'amuse ici. Il est ravie de m'avoir vendu cette bouteille dont je n'ai pas marchandé le prix par respect pour sa dévotion pour le mezcal. 

          ''Clemente'', tu resteras un souvenir impérissable de la route du mezcal.

11-janvier-2011--Le-Mezcal-Artisanal.JPG 

Publié par Guy Boilard - dans Mexique 2011
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 01:00

           

Somos Catolicos

          

10-janvier-2011--Playa-del-Carmen--Judith-045.JPG

Publié par Guy Boilard - dans Mexique 2011
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 11:42

           

Squirt

           

Le 3 décembre 2010, Cuernavaca 004

            Il y a plusieurs façon de boire la téquila et le mezcal où la licor de Agave. Sel sur le dos de la main et lime ou citron, margaritas, tequila sunrise, sangrita etc......Le 3 décembre 2010, Cuernavaca 005

            Voici comment on boit au Mexique. Et c'est définitif, j'ai demandé à gauche et à droite et  il y a consensus, Tous sont d'accord. Moitié moitié avec Squirt, une boisson carbonisé à saveur de pamplemousse. 

            Comme cette image le prouve, c'est un très gros vendeur dans ce marché grande surface genre Costco ou Wall-Mart. Juste devant la section des boissons alcoolisés. Oui oui, Wall-Mart et Costco vendent bière, vins et alcools. 

           J'y ai gouté au Squirt, c'est horrible, c'est amer et sucré mais avec téquila, licor de agave ou mezcal; c'est délicieux, en fait c'est dangereux. 

Le 11 décembre 2010, Vers Teotihuacan 010

            En comme cette photo le prouve, on emballe un litre de la meilleure téquila avec le Squirt et on met en vente ce combo pour près de dix dollars. 

           Comment résister à cette occasion?

 

 

Publié par Guy Boilard - dans Mexique 2011
commenter cet article
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 05:00

           

Mezcal, Licor de Agave et Téquila

           

          La Tequila et le Mezcal sont célèbres autour du monde pour leur goût unique et leur bouquet.
          LaTequila tout comme le mezcal est une boisson alcoolisée fabriquée au Mexique et d'origine mexicaine distillée à partir de jus fermentés obtenus des coeurs de plantes de l'agave bleu. Un peu comme le calvados est une distillation de cidre de pommes, la téquila et le mezcal sont une distillation des jus fermentés des agaves.  Le 3 décembre 2010, Cuernavaca 003

            La production a commencé il y a plus de 200 années. Il faut en moyenne une dizaine d'années de cultures de l'agave avant d'être mûres pour la récolte.

          L'agave bleu est d'une belle couleur bleue verte avec des feuilles épineuses aux pointes tranchantes et un grand cœur (appelé piña de par sa ressemblance avec le cœur de l'ananas). C'est à partir du cœur coupé, cuit une cinquantaine d'heures puis broyé que les jus sont extraits, et distillés après fermentation.

          Dicton mexicain :

Para todo mal, mezcal (pour tous les maux, mezcal).
Para todo bien, también (pour tout bien, aussi).

          Toutes les boissons distillées de l'agave ''tequilana'' prennent le nom de tequila si elles sont distillés deux fois et si elles sont cultivées dans les états de Jalisco ou régions proches. 

          Toutes les boissons distillées de l'agave ''falcata espadina'' prennent le nom de mezcal si elles sont distillés deux fois et si elles sont cultivées dans les états de Oaxaca ou régions proches. 

          Tous les autres sont des ''licor de agave''. Même procédé, même goût  mais juste pas dans ces deux zones désignées. Le tout pour beaucoup moins chère.Le 11 décembre 2010, Vers Teotihuacan 011

              Et voici le plus gros vendeur de tous les alcools et le moins cher. Cette licor de agave est très populaire.  Il s'agit d'un contenant de 5 litres pour la très modique somme de 23 dollars.  

          J'y ai goûté et je ne vois que  très peu de différence avec la téquila et le mescal. 

            Évidement que je n'ai pas acheté ce format. Je me suis contenté de la petite bouteille.  

          Il y a une différence de goût, c'est sûr mais la boisson que je préfère n'est pas la plus chère ou d'appellation contrôlée. 

Le 4 décembre 2010, Tepoxtlan 001 - Copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            Le verdict final, ce n'est pas le prix ou l'appellation d'origine contrôlée qui fait un produit qui en vaux la peine, il faut y goûter et voir ce que l'on aime. Perso, j'aime varier et essayer un produit nouveau mais je trouve que le meilleur n'est pas souvent le plus cher.

 

Publié par Guy Boilard - dans Mexique 2011
commenter cet article

Rechercher

La Mission du Blog

                

Mission du blog

              

             La mission du blog est d’informer notre famille et nos amis de nos mouvements et de les rassurer au sujet de notre santé.

 

             Où nous sommes maintenant, où nous serons demain, où nous pensons être la semaine prochaine et nos projets pour le mois suivant. Quand serons nous de retour ? ( date et location).

 

              Ce que nous faisons aujourd’hui et ce que nous ferons demain. Tous les détails pertinents de notre location et de nos activités.

 

              Mais avec le temps, la mission se métamorphose. Ce blog devient une illustration de notre retraite, un scrapbook (voir Wikipedia) de nos voyages pour mes vieux jours. Ainsi, je pourrais revivre ces aventures en tout comfort.