Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 01:26

             
Au revoir la Floride

                 


            Sans commentaires.

26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 19:32

            
Les dessous de Kissimmee
            
             Ici, le bureau du tourisme s'enorgueillit du fait qu'il y a des centaines de milliers de chambres, appartements ou villas dans l'agglomération Kissimme-St-Cloud. Certaines chaînes de motel ont des établissements à tous les kilomètres, le long de la route qui mène à Disney World. Plusieurs d'entre eux offrent des milliers de chambres à l'intérieur de leurs propriétés protégés par des gardiens de sécurité.



             Évidement, si on aime l'anonymat et la foule, on serra bien servit.


            On trouve de ces établissements à tous les intersections, au quatre coin et souvent trois ou quatre de profond. Celui-ci offre deux milles chambres et mille cinq cents villas.



 

26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 19:09

              
La vue de ma fenêtre
             
          Tous les soirs, à la même heure, le même spectacle. Celui-ci à l'heure du souper...

 


            Et celui-ci, juste au dessus de Disney World, en soirée
 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 15:01

             
Silver Lake Resort

                  

 

21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 02:31

             
Frank Wagner II, le second

                

             Et voilà, nous quittons Englewood Beach avec la larme à l'œil.

             Simone adore cet endroit idyllique et si sensuel. Les nombreux sentiers pédestres mettent si bien en valeur la faune et la flore Floridienne et en particulier le sentier qui passe devant notre porte et nous mènent, à travers la jungle Floridienne, jusqu'au bout de cette île, Manasota Key. Le sentier de Stomp Pass State Park de plus de un kilomètre ou l'on peut observer tous les jours ce magnifique aigle et son aiglon au nid.

 

 

             Et puis le retour, le long de la plage, les pieds dans le ressac de la vague ou le sable est si fin et si chaud et l'eau si fraîche avec les accents du coucher de soleil sur le golfe du Mexique. Les nombreux coquillages qui s'amoncellent tous les jours avec les marées et quelques fois, les dauphins que l'on peu voir au large lorsqu'ils sautent. Et puis cette véranda si confortable ou nous passons le plus chaud de l'après-midi à relaxer, lire ou somnoler dans cette douce torpeur.            

              Moi aussi, j'ai une larme à l'œil. Je quitte Frank Wagner II, le second. Il est le second car son père, Frank Wagner est le premier alors que son propre fils , Frank Wagner III est le troisième. Frank II, le second est mon voisin et est vite devenu mon meilleur ami Floridien. Frank et son épouse Jeryl habitent Englewood Beach douze mois par années. Ce type est drôle à en mourir, Il est vraiment rigolo.

 

 

            Généralement, il aborde la conversation avec dérision. Il aime bien débuter en riant de lui-même, il aime montrer les côtés cocasses de sa personnalité et de ses habitudes.

             Il avoue franchement que son docteur, suite à un arrêt cardiaque survenu une décennie plus tôt, lui annonce qu'il va mourir incessamment, avant un an, si il ne change pas ses habitudes de vie ( le tabac et l'alcool etc...). Ce diagnostique, qui est le même depuis bientôt dix ans, ne semble pas troubler le bon docteur par le fait que Frank est toujours en vie. Frank profite toujours de la vie au maximum en attente du moment fatidique et en profite pour se plaindre à son docteur des délais de son grand voyage vers l'au-delà, au grand dam du dit docteur. En fait, pour narguer la mort, Frank fume (peu) et boit toujours et pour narguer le vie, il fait du jogging et de la bicyclette avec sa jeune épouse, Jeryl.

             Retraité et du même âge que moi, Frank s'active aux mêmes tâche journalière que moi et que j'affectionne tant. Il aime la cuisine et l'entretien journalier, le bricolage et la lecture, l'ordinateur etc... Ce type qui tout récemment habitait une très grande maison en banlieue dortoir a réussit à hausser la qualité de sa vie en déménageant dans mon quartier. Il vit en permanence en milieu estivale, dans un milieu tellement plus conviviale et vivant. J'ai visité son ancien quartier que j'ai trouvé franchement soporifique.

             Les Wagner sont le type d'américains qui ne sont pas du tout du genre que l'on voit dans les médias. Ils sont à la fois simple et sophistiqués, ils sont à la fois terre à terre et spirituels. Nous nous reconnaissons tellement dans ce couple que les distinctions de ''américains'' ou ''canadiens'' ne correspondent à aucunes réalitées sauf celles que l'on rencontrent dans les caricatures.

             Jamais je n'ai eu tant de plaisir que lorsque que les Wagner ont fait un party pour leur déménagement dans la nouvelle maison (house warming party), déménagement auquel j'ai participé. Tous les  voisins et les participants y étaient.

             Jamais je n'ai eu tant de plaisir que lorsque que nous nous sommes retrouvés tous les quatre au bar du coin pour une partouze du samedi soir avec les gens du quartier. Nous nous sommes engagés à revenir à Englewood, solennellement.


 

 

11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 23:41

           
Nouvelles adresses
               

           Nous serons à Kissimmee du 20 au 27 mars 2009.

Silver Lake Resort at Silver Lake Points
7751 Black Lake Road
Kissimmee, Florida



            Nous serons à Sarnia du 1 au 28 avril 2009 à l'adresse suivante:

11 Derby Lane app. 206
Sarnia, N7T 7V2

        Cet appartement de deux chambres à coucher offre une vue de la baie de Sarnia, la rivière St-Clair et le coucher de soleil sur les États-Unis du 2 iem étage.


 

 

 

 

 

 

 

               Nous serons à Montréal du 29 avril au 30 septembre 2009 au:

1616 William David
Montréal,
H1V 2R8

 

          Ce grand appartement au rez de chaussé est situé dans Viauville à un coin de rue du marché Maisonneuve.



 

9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 16:55

                  
Il y a un armadillo dans ma cour.
                    
          L'armadillo (les tatous pour les français) est un petit mammifère doté d'une carapace  formée de plaques osseuses articulées recouvertes de corne. Le mot armadillo est espagnol et signifie ''petite armure''. Il est aussi nommé le cochon des pauvres.


          Les armadillos mesurent en général 30 pouces incluant le queue. Mais l'armadillo géant peut mesurer jusqu'à cinq pieds et peser 130 livres alors que le l'armadillo rose mesure 4 à 5 pouces. On en trouve partout au sud des États Unies. Celui-ci, qui se promène allègrement dans ma cour est un armadillo à neuf bandes au nez long.
          Ils ont une vision très déficiente et se roulent en boule pour se protéger des prédateurs car ils sont à l'abri sous leur carapace. Ils fouillent le sol à la recherche d'insectes avec leur long nez. Ils sont en général nocturne et solitaire et peuvent sauter de quatre à cinq pieds en l'air lorsqu'ils sont effrayés.

 

Canopy Road

 

09-mars-2009-Englewood-Beach.JPG

09-mars-2009-Englewood-Beach-001.JPG

 

 

9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 22:25

             

Les oiseaux
               
           Si il n'y a plus d'oiseaux dans votre coin, c'est qu'ils sont tous ici comme cette photo le prouve. Cet attroupement est tellement fréquent ici que l'on remarque à peine que les poteaux de téléphones plient sous le poids combiné de ces volatiles (une blague, évidement).


         Le plus rigolo, c'est lorsque un groupe vient se désaltérer à mon abreuvoir. Évidement qu'ils ne peuvent tous boire en même temps alors la plupart d'entre eux survole ma maison en attendant leur tour, ils peuvent être très bruyant. Le problème est que plusieurs d'entre eux en profitent pour prendre un bain, ce qui vide l'abreuvoir assez rapidement car ils éclaboussent beaucoup et l'eau se retrouve par terre. Lorsqu'ils ont finis, l'abreuvoir est à sec.

 


            Ici, un solitaire, que l'on rencontre tous les jours à la plage. Ces individus, habituellement et individuellement, se poste près d'un pécheur avec l'espoir de se faire offrir un poisson ou a tout le moins, les appâts lorsque le pécheur quitte la plage. Il ne sont pas farouche du tout et on peut s'approcher facilement.



          Et finalement, l'aigle (osprey) qui surveille son nid.









































 

 

31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 10:07

             

Normand à Englewood

            

31 jan 2009 02

.

27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 22:31

                    
Les dauphins
             
            Tous les jours, je fais mes exercices, j'entreprends une grande marche ou une ballade en vélo ou en patin à roue alignée puis je nage de la plage jusqu'au banc de sable quelques deux cents pieds au large. Parfois, je me contente de laver mon auto ou de racler le gazon (parfois, la vie est difficile au paradis).

 

 

             Tous les jours, donc, je longe la piste cyclable à vélo ou à patin qui parcours Englewood Beach jusqu'à la ville même de Englewood. Je traverse le petit pont qui enjambe Stomp Pass et relie l'île de Manasota Key ou nous habitons au continent et tous les jours mes amis les dauphins folâtrent doucement sous le pont. Quelques fois, il n'y en a que deux ou trois mais en règle générale, ils sont près de douze individus. Les automobilistes qui passent ne voient pas les dauphins, seuls les piétons ou les cyclistes peuvent les voir. Ce qui ajoute au charme du moment et favorise la jouissance calme et intime de ce spectacle.

 

 

             Mais, mes amis les dauphins ont disparus la semaine passée. Peut-être, est-ce due à la vague de froid qui nous à agressé la semaine passée car le mercure est descendue à prés de 5 degrés centigrade la nuit. Il y a eu gel dans le centre de la Floride (la vie est difficile au paradis).

 

 

             Maintenant que la chaleur est revenue, les dauphins ont fait de même.

 

Rechercher

La Mission du Blog

                

Mission du blog

              

             La mission du blog est d’informer notre famille et nos amis de nos mouvements et de les rassurer au sujet de notre santé.

 

             Où nous sommes maintenant, où nous serons demain, où nous pensons être la semaine prochaine et nos projets pour le mois suivant. Quand serons nous de retour ? ( date et location).

 

              Ce que nous faisons aujourd’hui et ce que nous ferons demain. Tous les détails pertinents de notre location et de nos activités.

 

              Mais avec le temps, la mission se métamorphose. Ce blog devient une illustration de notre retraite, un scrapbook (voir Wikipedia) de nos voyages pour mes vieux jours. Ainsi, je pourrais revivre ces aventures en tout comfort.